Qui peut faire partie d'une équipe en maison de santé ?

La maison de santé est en premier lieu une équipe pluriprofessionnelle libérale aux compétences multiples. Cette équipe peut être constituée :

  • de professionnels de santé médicaux : médecins, chirurgiens-dentistes, sages-femmes ;
  • de pharmaciens ;
  • d’auxiliaires médicaux : infirmiers, masseurs-kinésithérapeutes, pédicures-podologues, ergothérapeutes, psychomotriciens, orthophonistes, orthoptistes, manipulateurs d’électroradiologie médicale, techniciens de laboratoire médical, audioprothésistes, opticiens-lunetiers, prothésistes et orthésistes, diététiciens.

Les autres professions, non réglementées par le Code de la Santé Publique (ex. : psychologue, ostéopathe), ne peuvent pas faire partie de la maison de santé, au sens juridique du terme. C’est-à-dire qu’ils ne peuvent faire partie de la SISA.
Toutefois, ils peuvent être signataires du projet de santé, dans la mesure où ils participent à la mise en oeuvre d’actions. Ils peuvent également faire partie de l’association loi 1901, et aussi de la SCM s’ils le souhaitent.

Sauter cette étape ou la négliger constituera par la suite le plus grand frein à la de la création de votre structure.

Travailler en équipe de soins coordonnés c’est avant tout travailler avec des femmes et des hommes dont vous partagez les valeurs professionnelles, la façon d’exercer, leur vision de la prise en charge des patients.

Comment constituer une équipe de soins primaires ?

1. Constituez le noyau dur

Tout d’abord, commencez par constituer un noyau dur. Peut-être êtes-vous plusieurs professionnels de santé à réfléchir à ce projet ? Que vous soyez 2 ou 5, ces professionnels sont les fondateurs de la future équipe.

2. Informez et dentifiez les professionnels de santé volontaires

Parlez-en autour de vous. Peut-être que d’autres souhaitent aussi changer leurs pratiques et sont en phase de réflexion.

Identifiez les professionnels de santé installés. Analysez l’offre de soins, les besoins de la population, et les besoins de santé du territoire. Vous initierez votre diagnostic territorial, élément indispensable pour évaluer l’opportunité et la faisabilité de votre projet.

Informez ces professionnels de santé. Mobilisez-les en organisant par exemple un temps de rencontre, où vous conviez les soignants de votre territoire. Viendront ceux qui sont intéressés (et d’autres qui sont simplement curieux). Vous rallierez progressivement les professionnels de santé qui ont la même vision.

3. Évaluez votre envie de travailler ensemble

Interrogez-vous individuellement et de façon collective : avez-vous envie de travailler ensemble ? Êtes-vous convaincus par cette démarche ?

De plus, comprenez ensemble les motivations, intérêts et différences de chaque professionnel. Quelle est la motivation personnelle pour travailler ensemble ? Quels sont les besoins de chacun ?
Identifiez les contraintes, les freins, les craintes ou les malentendus qui peuvent exister. Il est nécessaire de dissiper tout obstacle pour poser les bases de la dynamique d’équipe pour la réussie du projet.
Pour cela, organisez plusieurs temps d’échanges.

4. Gravez votre engagement dans le marbre

Formalisez l’engagement des membres de l’équipe, en créant une association de loi 1901. Le projet collectif prend forme par l’adhésion et la mobilisation de ceux qui constituent l’équipe.

Pour quelle structure juridique opter ?

Il existe plusieurs structures juridiques qui vont porter votre projet de maison de santé. Votre choix se portera sur l’une ou l’autre, mais bien souvent sur plusieurs d’entre elles, en fonction de vos besoins. 

  • L’association de loi 1901. Elle regroupe les différents professionnels de santé de l’équipe. Elle marque leur engagement et les prémices d’un projet collectif. Elle en porte les valeurs et l’identité. Elle est la phase préparatoire du projet de santé.
  • La Société Interprofessionnelle de Soins Ambulatoires (SISA). Elle vous permettra de bénéficier des rémunérations d’équipes.
  • La Société Civile Immobilière (SCI). Elle peut être utile si vous partagez un bâtiment.
  • La Société Civile Mobilière (SCM). Elle porte l’exploitation et la gestion des charges communes, qu’elle permet de mutualiser. Elle est ouverte aux professionnels de santé (au sens du Code de la Santé Publique) et aux autres professionnels exerçant sur le même site.

 

Rejoignez-nous !
Adhérez à la FNAMPoS

Inscrivez-vous à notre Newsletter

Suivez-nous sur les réseaux sociaux

Rejoignez-nous !

Je m'inscris

à la Newsletter de la FNAMPoS

Procèder au règlement

Equipe de Soins Primaires professionnels de santé en démarrage de projet

50

Bulletin de cotisation

Merci de bien vouloir remplir les champs ci-dessous.

Nous contacter

Remplissez le formulaire et précisez votre demande dans le champ « message ».
Nous vous répondrons dans les plus brefs délais.